Faire sa bière maison (la préparation)

Publié le 21 Mars 2017

Faire sa bière maison aux éditions Marabout

Allez, aujourd'hui soyons fou, je tente de faire ma bière! 

Je me suis procuré un coffret comprenant le matériel pour fabriquer 2 litres de bières en 1mois environ.

Le matériel :

Ce coffret comprend :

  •  une dame-jeanne de 2 litres
  •  un thermomètre
  •  un entonnoir
  •  un tube en plastique souple
  •  un barboteur
  •  une canne de soutirage coudée

Les matières premières :

Ce kit ne contient pas les matières premières.

J'ai choisis de prendre un kit complet  B Maker permettant de fabriquer une bière blanche. Je l'ai trouvé dans la cave à bière 'la bonne heure' à Lannion.

Celui-ci comprend :

  •  un sachet de désinfectant
  •  un mélange de malt de base composé de blé (améliore la tenue de la mousse et renforce le goût des bières légères) et de pils
  •  du houblon target âme disant aux arômes d'épices, de poivre et des notes d'agrumes
  •  du houblon cascade aromatique et âme disant aux arômes d'agrumes, fortement épicé et des notes de raisin
  •  un sachet de levure

 

 

 

 

coffret faire sa bière maison et kit B Makercoffret faire sa bière maison et kit B Maker

coffret faire sa bière maison et kit B Maker

PREPARATION

Avant de commencer, il est important de désinfecter tout le matériel afin d'éviter le développement de bactéries. Il faut également penser à se laver régulièrement les mains pour éviter toute contamination.

L'EMPATAGE

Cette étape n'est pas évidente du tout. Elle consiste à infuser le malt.

1. Faire chauffer de l'eau jusqu'à atteindre 71°C

2. verser 500g de céréales et remuer avec une grande cuillère en métal ou une écumoire préalablement désinfectée.

3. durant 1 heure, les céréales vont infuser (cela s'appelle la trempe). Il va falloir maintenir la température entre 63 et 68°C en remuant régulièrement pour avoir une température homogène. Il va donc falloir une grande attention pour contrôler la chaleur. ( plus facile je pense avec des plaques modernes qu'avec du gaz !)

4. au bout d'une heure, faire chauffer jusqu'à 77°C

L'empâtage est terminée

LA FILTRATION

​​​​​​- faire chauffer 1 litre d'eau à 70 °C (j'ai gagné du temps en utilisant ma théière électrique où l'on peut programmer la température)

- placer la passoire au dessus d'une casserole

- verser la trempe dans la passoire. Le liquide s'écoule dans la casserole

- verser l'eau chaude sur les céréales toujours au dessus de la casserole pour extraire le maximum de composés aromatiques dans les céréales

- on peut maintenant jeter les céréales. Le liquide obtenu s'appelle le moût.

J'ai appris depuis qu'il existe des sacs de brassage qui permettent d'éviter cette étape.

L'EBULLITION ET L'AJOUT DU HOUBLON

Le moût va devoir bouillir pendant 1 heure afin de le stériliser et de le concentrer. On va également y ajouter le(s) houblon(s).

- porter le moût à ébullition mais pas trop fort pour éviter une trop grande évaporation.

- ajouter le(s) houblon(s) en trois fois : une première fois au début de l'ébullition, puis au bout de 30 minutes et enfin 15 à 10 minutes avant la fin.

LE REFROIDISSEMENT ET LE TRANSFERT

Il s'agit de refroidir le moût le plus rapidement possible afin d'éviter les bactéries et l'ajout de la levure ne peut se faire qu'en dessous de 21°C. Pour cela il faut placer la casserole dans l'évier rempli de glaçons.

- une fois la température baissée, poser l'entonnoir sur la bonbonne puis la passoire pour retenir les houblons.

- verser le moût dans la passoire. Si la bonbonne n'est pas remplie, il est possible de rajouter de l'eau, cela n'aura pas d'incidence, c'est que le moût à un peu trop réduit. Remplir un peu avant le col pour éviter les débordements pendant la fermentation.

LA PREMIERE FERMENTATION

Il s'agit ici d'ajouter la levure. Il suffit de verser le contenu du sachet dans la bonbonne et de bien secouer.

- fermer ensuite la bonbonne avec le bouchon puis y insérer le barboteur rempli d'eau pour laisser le CO2 s'échapper.

- La fermentation peut commencer. J'ai placé la bonbonne dans le noir  dans un endroit sec à température constante.

Pendant 2-3 jours, j'ai pu observer les "glouglous" dû à l'action des levures.

Il ne reste plus qu'à patienter 2 semaines avant la mise en bouteilles...

Bonbonne au début de la fermentation

Bonbonne au début de la fermentation

Rédigé par nadia

Publié dans #cuisine

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article